• Le site d'information des personnes atteintes de diabète de type 2
 
OK


Surveillance du diabète

Moyenne glycémique, un nouveau mode d’expression de l’HbA1c

 

« Il faut simplifier la compréhension de l'HbA1c pour le patient » a annoncé Richard Kahn, directeur scientifique de l'ADA, lors de ce grand congrès annuel de la diabétologie américaine qui s’est tenu à Chicago du 24 au 27 juin dernier.

HbA1c ou glycémie, il est souvent difficile pour un diabétique de comprendre la notion d’hémoglobine glyquée et sa corrélation avec la glycémie. C’est pourquoi, plusieurs associations internationales de diabétologues ont lancé une grande étude visant à valider le concept de moyenne glycémique comme mode d’expression de l’HbA1c, concept plus parlant pour les malades. « L' HbA1c ne meurt pas pour autant, elle existe, l’hémoglobine se glycosyle en fonction du taux de sucre, c’est un fait. C’est uniquement son mode d’expression qui pourrait changer » affirme le Pr Louis Monnier, chef du service des maladies métaboliques au CHU La Peyronnie à Montpellier, qui participait à ce congrès. La moyenne glycémique, en grammes par litre, pourrait venir compléter l’HbA1c qui est évaluée en pourcentage d’hémoglobine glycosylée, ou glyquée, dans le sang. « Le diabétique saura alors à quoi correspond son taux d’HbA1c, » poursuit le Pr Monnier.

Globalement, on estime qu’un gramme de glycémie moyenne correspond à 5% d’HbA1c, et chaque augmentation de 1% de l’HbA1c coïncide avec une augmentation de la glycémie moyenne de 0,35 g/l. Cette relation est approximative et difficilement interprétable pour chaque patient. Mais depuis la mise sur le marché d’appareils performants de mesure en continu de la glycémie, une révision de ces corrélations a été proposée pour rapprocher le mode d’expression, en pourcentage, de l’hémoglobine glyquée vers la notion de moyenne glycémique, en g/litre. C’est dans ce contexte que l’étude ADAGE a été mise en place dans 10 centres pour valider la corrélation exacte entre l’HbA1c et la moyenne glycémique. 700 volontaires (300 diabétiques de type 1, 300 diabétiques de type 2 et 100 volontaires sains) participent à cette grande étude encore en cours. La moyenne glycémique est mesurée sur des glycémies en continu pendant 2 jours par mois.
Les premiers résultats présentés au congrès de l’ADA concernent 250 participants et ils montrent une forte relation entre les valeurs de l’HbA1c à 3 mois et les glycémies moyennes durant les 3 derniers mois, aussi bien chez les hommes que chez les femmes, et quel que soit le type de diabète, 1 ou 2. Si cette corrélation se révèle être fiable, on verra peut-être figurer à côté du pourcentage classique de l’HbA1c, sur les résultats d’analyse de laboratoire, un autre chiffre en grammes par litre, plus compréhensible pour surveiller son diabète : la moyenne glycémique.

Dr Marion Meney
Date de publication : juillet 2007

 




Un site dédié à l’information des patients diabétiques de type 2.